Qu’est-ce que le Chaga

Le Chaga est un champignon sauvage qui pousse sur les troncs d’arbres de bouleau. Ce champignon se développe mieux dans les régions très froides, telles que la Sibérie, où la température hivernale descend sous les – 40°C. Il possède des propriétés bénéfiques et fortifiantes exceptionnelles, à tel point qu’on le qualifie de « miracle de la nature » ou « d’aliment aux pouvoirs surnaturels ». Il est qualifié de « don de Dieu » ou « champignon de l’immortalité » en Russie, de « diamant de la forêt » au Japon, ou encore de « roi des plantes » en Chine. Des recherches faites en Pologne, ont démontré l’étendue des propriétés thérapeutiques du Chaga, principalement sur le cancer, l’hypertension, le diabète, le système nerveux central et le système immunitaire.

Quelles sont ses qualités nutritionnelles et régénérantes ?

Le chaga est riche en divers nutriments, vitamines B, flavonoïdes, phénols, minéraux et enzymes. Il est aussi l’une des meilleures sources d’acide pantothénique au monde – cette vitamine est indispensable au bien-être des glandes surrénales et des organes digestifs. Le chaga renferme également beaucoup de riboflavine et de niacine.

Ce champignon est aussi chargé en polyphenols, des molécules aux effets antioxydants bénéfiques à bien des égards.

Il tire néanmoins sa force de sa grande teneur en superoxyde dismutase, une puissante enzyme antioxydante qui lui confère un grand pouvoir contre le vieillissement de l’organisme.

C’est un tonique puissant, opérant sur le système immunitaire. Le chaga se distingue comme stimulant, assorti de propriétés anti-inflammatoires, astringentes et cicatrisantes. Il a des effets thérapeutiques ou préventifs : sur la peau (psoriasis), le système digestif (ulcères de l’estomac), le système cardio-vasculaire (hypertension), le système immunitaire (rhumes, états grippaux), les articulations (soulagement des douleurs liées à l’arthrose, à l’arthrite et au sport).

Des propriétés anti-tumorales et anti-calcifiantes lui sont reconnues, en Russie, par le corps médical.

En résumé, le Chaga possède des qualités antitumorales, antivirales, antifongiques, antibactériennes et anti-inflammatoires.

Le chaga est un allié précieux pour la santé.

Contre-indications et effets secondaires :

Sachez toutefois que le Chaga possède très peu d’effets secondaires et est très bien toléré par l’organisme, si ce n’est lorsqu’il rentre en interaction avec certains médicaments. En effet, le Chaga possède quelques effets secondaires ainsi que des interactions médicamenteuses qu’il convient d’éviter. Ce champignon pouvant interagir avec le taux d’insuline, il est déconseillé aux personnes souffrant d’hypoglycémie ou de diabète de type 1. De plus, ne consommez pas de Chaga si vous prenez des anticoagulants (de type warfarine et aspirine) car il peut augmenter la durée de saignement.

Comment consommer le chaga ?

La meilleure façon de le consommer est en tisane. Il est possible aussi de rajouter du chaga en poudre dans les aliments mais vous ne bénéficierez pas de tout le potentiel de ce super-aliment. Le chaga se prend en cure d’au moins 2 mois voir plus. C‘est un produit naturel contrairement aux extraits (transformés dans des usines en Chine) que l’on trouve généralement en vente.

En tisane , il peut être bu chaud ou froid avec du lait végétal, Son goût est agréable et doux, on peut toutefois mettre de la vanille pendant l’infusion si vous le souhaitez.

4 Commentaires sur “Qu’est-ce que le Chaga

  1. Pingback: Comment préparer le Chaga ? - Chaga France

  2. Pingback: Le Polypore du bouleau, un champignon médicinal de nos forêts - Chaga France

  3. PIERRE JOUVEL says:

    Bonjour,

    J’habite dans la Drôme et il y a quelques jours, j’ai trouvé deux champignons sui ressemblent à des chagas et accrochés à un immense cèdre du Liban !!! J’en suis tellement surpris que j’ai construit une page spécifique sur mon site. Vous pouvez découvrir les photos que j’en ai prises en suivant le lien dans « Site Web »…

    Pouvez-vous me confirmez ou non que ce sont bien des chagas ?

    Merci et bon week-end, Pierre Jouvel

    • eric says:

      Bonjour Pierre
      J’ai regardé les photos, ce n’est pas du chaga, le chaga aime le froid et le bouleau. C’est certainement un polypore sp.Bon weekend.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *